Comité d'Hygiène, de Sécurité

et des Conditions de Travail

tag

CHSCT93 du 16 décembre 2014 déclaration FSU

08/02/2015 par CHSCTD Seine-Saint-Denis

 

 

CHSCTD du 16 décembre 2014

Déclaration FSU

 

De nombreux  personnels de notre département doivent affronter au quotidien un ensemble de problèmes complexes : nous présenterons aujourd’hui des dossiers qui illustrent ces situations 

  • Nombre d’élèves par classe en augmentation
  • Gestion d’élèves perturbateurs
  • Conflit dans les équipes, avec les parents, avec les élèves
  • Locaux parfois très dégradés

Ces mauvaises conditions de travail sont source de souffrance et risquent de porter atteinte à la santé des personnels (arrêts maladie, état dépressif, stress, suicide…)

Dans ce contexte, la généralisation des rythmes scolaires dans le premier degré dont la mise en place est très différente d’une ville à l’autre accroit encore la fatigue des personnels.

Le regroupement, dans certaines villes, certaines écoles, de professeurs stagiaires, d’étudiants M2 et de contractuels comme à Saint-Denis, déstabilise complètement les équipes et n’offre pas aux élèves l’enseignement de qualité auxquels ils devraient prétendre.

De trop nombreux étudiants de l’ESPE, ainsi que des contractuels n’ont pas pu percevoir leur salaire en octobre les mettant ainsi dans de grandes difficultés : les personnels administratifs qui gèrent les dossiers des collègues sont surchargés de travail

 

Nous estimons, à la FSU, que toutes ces problématiques relèvent du  CHSCT, qu’il doit s’en saisir et mettre en place, dans son plan annuel de prévention, toute mesure permettant de les analyser au mieux et d’y remédier.

C’est pourquoi, la FSU demande la mise en place de  deux groupes de travail : l’un sur l’étude de tous les dossiers, registres de Santé Sécurité au travail qui remontent des établissements, et l’autre sur les risques Psychosociaux.

La FSU demande également que le registre de Santé Sécurité au Travail et le registre de Danger Grave et Imminent soient accessibles à tous les personnels.

Dans le premier degré, le registre DGT n’existe pas. Lorsque les personnels ont besoin de déclencher un droit d’alerte, ils n’ont aucun document officiel leur permettant de faire cette déclaration. Nous demandons que la DSDEN fournisse ce document, comme c’est le cas dans d’autres départements.

 

Par ailleurs, la circulaire de Madame la Ministre, en date du  ………………… qui met fin aux fonctionnements de certains CHSCT, dont celui de la Seine-Saint-Denis au 31 décembre 2014 a des conséquences inacceptables.

Comment un département comme la Seine-Saint-Denis pourrait se passer, même pendant un mois,  de cette structure quand on connait toutes les difficultés que les personnels connaissent au quotidien ?

La FSU demande que Monsieur le Directeur académique installe le nouveau CHSCT issu du résultat des élections professionnelles et procède à l’élection du secrétaire le plus rapidement possible dès le début du mois de janvier.

 

Aucun fichier pour cet article